garder un chat en bonne santé

garder un chat en bonne santé

Il est aujourd’hui très facile de s’occuper d’un chat au quotidien, et c’est sans doute ce qui explique son succès croissant comme animal de compagnie. Cependant, si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté pour garder votre chat en bonne santé, il vous appartient de suivre quelques règles peu contraignantes. Petite revue des points essentiels à prendre en considération et à surveiller !

Une alimentation de qualité et adaptée à votre animal

Comme pour les humains, une alimentation de qualité est gage de meilleure santé. A chaque étape de sa vie (chaton, chat adulte, post-stérilisation, sénior), votre animal aura des besoins alimentaires spécifiques : une mise au point régulière est donc nécessaire !

Un contrôle régulier de son poids

L’excès de poids (très fréquent chez nos compagnons domestiques) est néfaste à plus d’un titre : les articulations, le cœur, le système hormonal... vont souffrir et compromettre l’espérance de vie de votre chat. On entre alors dans un cercle vicieux : l’excès de poids diminue l’enthousiasme pour l’exercice et favorise la prise de poids... Surveillez donc régulièrement le poids de votre compagnon et agissez dès qu’une anomalie apparaît (en augmentant la fréquence des séances de jeux, en revoyant la quantité et/ou la qualité de la nourriture servie...) !

Courbe de croissance - Chat Mâle Courbe de croissance - Chat Femelle

Un programme de vaccination adapté et rigoureux

Si, grâce à la vaccination régulière, le typhus est devenu rare, d’autres maladies comme la leucose ou le coryza sont encore bien présentes. Leur fréquence, leur gravité et l’absence de traitement spécifique imposent donc une vaccination bien suivie.

Une lutte régulière contre les parasites

Le mode de vie de la plupart des chats les expose particulièrement aux infestations parasitaires. Des traitements réguliers contre les puces et les vers intestinaux sont donc nécessaires.

Un dépistage des principales maladies liées au vieillissement

Garder votre compagnon longtemps en bonne santé, c’est aussi dépister le plus tôt possible les signaux de défaillance du cœur, des reins, du foie... Des examens sanguins rapides et non douloureux permettent ce dépistage : lorsque votre chat atteint l’âge de 10 ans, pensez à faire réaliser chaque année ces examens !

Votre vétérinaire est un professionnel de la santé animale : en cas de doutes, demandez-lui conseil !