la vermifugation du chat

la vermifugation du chat

En plus des puces, les chats hébergent fréquemment et souvent de façon invisible une autre variété de parasites externes : les vers. Outre leurs conséquences néfastes pour votre animal, un certain nombre d’entre-eux est transmissible aux humains. Il convient donc de porter une attention toute particulière dans la lutte contre les vers : c’est l’objet de la vermifugation !

les principaux vers du chat

Deux types de vers sont particulièrement courants chez le chat : les vers ronds (type Ascaris), qui mesurent (chez le chat) de deux à dix centimètres de longueur, et les vers plats (type Tenias) qui peuvent atteindre (chez le chat) jusqu’à cinq mètres de long !

votre chat est-il contaminé ?

Près d’un animal de compagnie sur deux est porteur de vers ! Les chats s’infestent principalement par contact direct avec des larves ou des œufs de ces parasites, en ingérant une proie contaminée ou, dès leur plus jeune âge, par le lait de leur mère (voire même avant la naissance dans l’utérus maternel). Les puces peuvent également transmettre certains vers (Tenias).

quels risques pour le chat et l’Homme ?

Un chaton parasité par les vers a une croissance perturbée et, en cas d’infestation massive, peut ne pas y survivre. Quel que soit son âge, l’animal parasité peut maigrir et présenter des troubles digestifs.

Un certains nombre de vers est transmissible à l’Homme. Les enfants, qui mettent souvent leurs doigts souillés à la bouche, sont les plus exposés. Ces infestations accidentelles peuvent engendrer de simples troubles digestifs, mais peuvent malheureusement avoir des conséquences dramatiques : baisse brutale d’acuité visuelle irréversible (principalement chez les enfants) après une infestation par Toxocara cati (toxocarose), développement de kystes dans tout l’organisme, destruction progressive du foie par les Echinococcus (échinococcose)...

comment vermifuger ?

Les chatons doivent être vermifugés toutes les deux semaines jusqu’à 3 mois, puis une fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois. Les chats adultes doivent ensuite être traités entre 2 et 4 fois par an, en fonction de leur mode de vie (chats d’appartement ou chats ayant librement accès à l’extérieur). Pour les animaux reproducteurs, il est nécessaire de vermifuger avant la saillie, juste avant et après la mise bas.

Votre vétérinaire est un professionnel de la santé animale : en cas de doutes, demandez-lui conseil !